mercredi 18 octobre 2017

Essai transformé ...

Le 1er Péronne Rétro Mobile avait pour objectif final de contribuer à sa façon à aider la Maison des Parents de Lille imaginée et construite par la Fondation Ronald Mac Donald pour venir soutenir les familles dont les enfants sont hospitalisés.
La recette issue de la manifestation a permis à l'Amicale Rando Auto Rétro, à l'Amicale Auto Moto Péronne de verser la somme de 3800,00 euros à la fondation Ronald Mac Donald. 
La remise du chèque a eu lieu au Mc Do de Péronne en présence de Grégory Dufour son responsable, de Monsieur Eric Barrié, Président de l'Association "La Maison des Parents", de Madame Laurence Fourmanoir, Directrice de la Maison des Parents de Lille et de Guy Lenglaert Président le l'Amicale Rando Auto Rétro 

La fondation Ronald MacDonald possède 9 maisons en France dont celle de Lille située à proximité du Centre Hospitalier Régional Universitaire. C'est un lieu de vie pour rapprocher les parents de leur enfant hospitalisé et de leur offrir la possibilité d'échanger, de se détendre et de se ressourcer.
Monsieur Eric Barrié le Président de l'Association "La Maison des Parents" et Madame Laurence Fourmanoir Directrice de la Maison des parents ont tenu à remercier les différents acteurs et contributeurs de ce Péronne Rétro Mobile pour leur générosité et pour la somme versée qui sera consacrée à l'achat de mobiliers pour équiper les nouvelles chambres.

lundi 2 octobre 2017

Grande réussite pour une première

 A l'initiative de l'Amicale Rando Auto Rétro (ARAR) et de l'Amicale Auto Moto Péronne le premier Péronne Rétro Mobile a été une totale réussite ce dimanche sur le parking de Mac Do Péronne avec plusieurs centaines de visiteurs et plus de 130 véhicules exposés.






Bien sûr le matin dès 8 heures il faisait frisquet les membres de l'organisation en avaient la chair de poule mais tout s'annonçait sous les meilleurs auspices.
Plus de 150 voitures et motos anciennes ou d'exception étaient présentes sur le parking de la célèbre enseigne Mc Do.







Il y en avait pour tous les goûts avec ces sublimes motos, comme cette Ariel, qui ont fait les beaux jours de l'industrie européenne hélas disparue aujourd'hui.




Chacun dans son coin et à sa manière refaisait le monde avec pour centre d'intérêt la moto.





On ne peut pas dire que cette magnifique Harley-Davidson soit passée inaperçue dans sa livrée d'un rouge éclatant.
 Chez les voitures aussi il y en avait pour tout le monde, de la légendaire berlinette Alpine 1300 à la Citroën 2cv.

 En passant par cette sublime américaine toute désignée pour apprendre à faire les créneaux en auto-école.

Une Ferrari Testarossa ne laisse pas non plus indifférents les visiteurs de ce dimanche





Ce n'est pas tous les jours que l'on a l'occasion d'admirer cette véritable ouvre d'art mécanique que constitue ce 12 cylindres de la firme de Maranello.

  


La sonorité envoutante de ce moteur et de celui d'autres n'est pas étrangère au mythe Ferrari qui s'est développé au fil des années. 
Sur le parking il y a avait aussi cet attelage des années 60 qui venait nous donner symboliquement un peu de chaleur - et nous en avions bien besoin - en évoquant le Sud, Menton, les vacances et la célèbre nationale 7.


Autre symbole de chaleur mais aussi de grands espaces avec ces deux voitures diamétralement opposées mais pourtant bien préparées l'une et l'autre pour le désert.
Le public est venu en nombre pour assister et même pour participer à des baptêmes de slalom en voitures de rallye.

Les trains de pneus ont défilé à vitesse grand V sur le macadam du parking Mac Do de Péronne.


Petites mais agiles ces voitures ont donné du plaisir à leur pilote mais aussi à leur passager sur le siège de droite.

 Un peu angoissés à l'idée de voir leur enfant monter à bord de ces petits bolides les parents n'avaient pourtant rien à craindre. Arceaux de sécurité, harnais étaient au rendez-vous.


Pour les nostalgiques de l'ancien temps ou pour les jeunes enfants il y avait la possibilité de faire des balades en bus d'époque des années 50 à la découverte de quelques paysages de la haute vallée de la Somme.


Certains auraient pu croire un instant à un vrai départ en vacances avec les valises sur le toit du bus et cette ligne du temps passé des autocars de jadis qui ne manquent pas d'attirer les photographes.


 
Pour ceux et celles qui voulaient s'initier aux épreuves de cartographie et de navigation il y avait la possibilité d'acheter pour une modique somme un road book simplifié et de partir par groupe d'une vingtaine de voitures sur un parcours d'une bonne trentaine de kilomètres.

Ce dimanche était placé sous le signe de la solidarité et de l'aide à vivre des situations difficiles des familles qui ont des enfants hospitalisés. C'est d'ailleurs sous l'égide de la Fondation de France que la Fondation Ronald McDonald aide les familles à vivre mieux ces situations difficiles. Les restaurants Mac Donalds sont pleinement impliqués et partie prenante dans cette démarche. L'Amicale Rando Auto Rétro (ARAR) et de l'Amicale Auto Moto Péronne se sont donc associés l'espace de ce dimanche à cette bonne oeuvre.

mercredi 20 septembre 2017

Le 1er octobre : 1er Péronne Rétro Mobile










Des voitures, des motos, il y en aura pour tous les goûts dimanche 1er Octobre 2017 de 10 h à 18 heures à Péronne à l'occasion du 1er Péronne Rétro Mobile. Des anciennes, des moins anciennes sur le parking du Mac Do. Vous y trouverez aussi de nombreux exposants et une bourse de pièces mécaniques d'occasion.
 Une Citroën B2 de 1923 fera bonne figure dans la liste des voitures annoncées. Cette liste est d'ores et déjà consultable dans la rubrique "Documents 2017" de ce blog. Les inscriptions font fureur et des places encore disponibles ne manquent pas. Venez nous retrouver et participer à de nombreuses animations, au profit de la maison des parents de Lille « Fondation Ronald Mac Donald » Une maison qui rapproche les parents de leur enfant hospitalisé.

Votre participation sera GRATUITE si vous venez avec une (ou plusieurs) moto ou voiture à exposer ! Vous serez accueillis de 9 heures à 9h45 précises avec un café/croissant offert.  
 De plus vous recevrez un bon de réduction de 30% au Mc Donald de Péronne pour votre repas du midi. Ceux qui veulent pique-niquer sur place le pourront (c’est la météo qui en décidera….).

mardi 29 août 2017

La Rando c'est aussi çà.

L'improbable rencontre sur le chemin du halage de la Somme de la Simca P60 Montlhéry de 1961 et de la monstrueuse Ford Mustang de 1967 qui n'a pas effrayé Jean-Michel et Béatrice Hély pour qui ce genre de discipline était parfaitement inconnu il y a 15 jours. Assurément nous les retrouverons l'an prochain avec leur P60 sur la Rando tant ils ont passé une superbe journée.

C'est aussi çà la Rando avec des pannes impromptues sur le bord de la route comme ici pour Maëlle Sierzchula et Charles de Roucy sur leur Peugeot 304 coupé de 1972.

 Mais heureusement une fois la panne résolue tout repart dans la joie et la bonne humeur.

 Un beau cadre et une belle voiture comme cette Austin Healey 100/6 de 1959 de l'équipage Denis Leloup/Frédérique Serpette qui termine à la 29 ième place chez les amateurs.

 Et cette autre Healey 3000 Mk 2 de 1962 des Lesbroussart Franck et Anne-Marie. Donald Healey le génial designer et concepteur de ces voitures doit être fier de voir, là où il est, ses protégées tracer les routes de la Rando.

 A l'heure où la marque renaît, il est plaisant de retrouver les authentiques Alpine sur les routes de la Rando comme cette A310 GT de 1984 de l'équipage Joëlle Guillotin/ Florian Gabet.

 Mais surtout les légendaires Berlinettes Alpine comme cette A110 de 1971 de l'équipage Jean-Marie Deboffe/Laurent Delorme.

lundi 28 août 2017

Un clin d'oeil par-ci, par-là.

Fidèles parmi les fidèles de la Rando depuis la première édition en 2014, les Lesbroussart Anne-Marie et Franck sont une nouvelle fois venus dans la Haute-Somme sans oublier Die Flasche deutschen Weines. Leur magnifique Austin Healey 3000 Mk2 de 1962 ne les lâchant jamais, ils terminent en Confirmés à la septième place.


Ceci s'appelle un jardinage à la française avec du bleu, du blanc et du rouge. Ce qui est certain c'est qu'il y a un X dans l'affaire mais aussi un hic. En effet, où diable a bien pu passer Dominique Boulet le copilote de la Spitfire ? Peut-être que Ghislaine Van Lancker a rameuté les copains afin de le retrouver ?          

Et bien, non, pendant que Madame est au volant, Dominique Boulet est parti à pied s'enquérir d'un C comme CP dans un des fameux fléchés allemands de la Rando.

Il faut dire que même pour les plus doués les fléchés allemands ont parfois les arrêtes difficiles à avaler comme celui de l'étape 2 avant de prendre la rue du château.


Pour les Debray de l'Opel Manta GT/E de 1976 c'est la même punition, ils ne sont pas à la fête mais cette fois c'est Jean-Paul qui s'y colle en débarquant de la voiture.


Et pendant ce temps là dans un cadre bucolique le vénérable autocar des établissements Perdigeon transporte les personnalités qui n'en finissent pas de rigoler d'avoir vu les concurrents jardiner sous un soleil de plomb.

 Les voitures arrivent les unes après les autres au regroupement de Péronne face à l'Historial pour que les concurrents prennent une collation et puissent se décontracter les jambes.

Les As de tête.

Avec Nicolas Théry il faut s'attendre à tout pour ravir la vedette quand les photographes sont là. Cette facétie a d'ailleurs causé des frayeurs aux chasseurs d'images sur le bord de la route. Pour remporter la catégorie Confirmés ou Experts comme l'ont fait avec brio Nicolas Théry et Christophe Lanoy sur leur Talbot Horizon de 1983, c'est simple. Il suffit de passer à zéro CP sur les deux étapes et d'être à 40 mètres de l'ERK de référence à l'étape 1 et chose rarissime d'être pile-poil exactement à la même valeur de l'ERK 2 soit 11730 mètres. Plus facile à dire qu'à faire. A noter que cet équipage remporte aussi le symbolique classement des ZR de la Rando. Chapeau bas Messieurs !

Pour les Charlet Patrick et Valentin c'est la même recette que pour les vainqueurs puisque sur l'ERK 2, 10 mètres seulement séparent l'équipage de la R5 Turbo 2 de celui de la Talbot Horizon. Pour le reste c'est zéro CP partout, autant dire qu'ils ont le même mérite et le même talent que Nicolas Théry/Christophe Lanoy. 
Un tour de roue au départ de l'étalonnage, un autre à la fin de l'étalonnage ou un suivi déviant de trace du traceur suffisent à créer la différence sur le trip. Pour la R5 Turbo 2, il semble que le trip soit avec sonde GPS ce qui peut aussi engendrer quelques différences.

Dans cette peu commune, en France, Toyota Starlet Cup de 1986 se trouve en place de droite Yannick Albert le vainqueur comme copilote du dernier Rallye Monte-Carlo historique qui avait fait l'honneur de sa venue à l'organisateur de la Rando. Yannick Albert et son père Daniel Albert au volant seront sur la troisième marche du podium.
Sans leur seul CP dans l'étape 2 ils finissaient vainqueurs chez les Confirmés.


Les Nantois Laurent et Maxime sont passés de la Porsche à la Renault 4 de 1977 ce qui ne les empêche pas de terminer à la quatrième place à distance du trio de tête.
2 CP et une ERK franchement erronée dans la première étape suffisent à les faire décrocher au classement.


Un équipage hétéroclite et pourtant très chevronné à bord de cette Alfa Roméo Alfetta de 1982. Au volant, la gagnante du groupe 5 du célèbre rallye des Princesses, Véronique Castelain et à droite comme copilote le vainqueur des Legend Boucles de Spa, Christophe Berteloot. Ici même les as se suivent dans un fléché allemand.
2 CP manqués dans l'étape 1 et surtout une boucle oubliée dans la première ERK du coté de Maurepas suffisent à reléguer cet équipage à la cinquième place.


Autre équipage que l'on attendait bien placé, les belges Bjorn Clauw/An Decrock sur leur Volkwagen Golf de 1982. 
3 CP dans la première étape, il n'en fallait pas plus pour terminer à la sixième place.