mardi 22 janvier 2019

Une saga familiale ……

C'est l'histoire d'un homme qui a des autos à la place des globules et qui a la compétition automobile chevillée au corps comme d'autres ont la passion des Arts.
Prochainement cet homme va participer à une compétition à lui remonter le temps, une épreuve à revenir 37 ans en arrière.
En effet, Guy Lenglaert va s'aligner début février 2019 aux "Legend Boucles de Bastogne" le rallye belge en terres ardennaises qui a repris les codes et la suite du fameux et ancien rallye des "Boucles de Spa". Comme toujours Guy Lenglaert alias "Milo" pour les connaisseurs sera au volant de sa petite et agile Peugeot 104 ZS avec laquelle il a terminé dans les Alpes le 64 ème rallye " Neige & Glace " de l'an dernier mais qui a aussi réalisé une superbe performance en Belgique au dernier "Ypres Rally Regularity" de 2018 avec une 12 ème place au scratch mais surtout une 2 ème place de classe derrière une Ford Anglia survitaminée.

La nostalgie de ces années passées ne s'arrête pas là mais révèle une véritable saga familiale et mieux encore une passion familiale pour le sport automobile.
Quand on saura que le copilote de Guy Lenglaert en 1982 aux "Boucles de Spa" était un certain Gilbert Berteloot alias "Papy", le père d'un autre Berteloot, Christophe en l'occurrence, le beau frère de Guy Lenglaert on voit poindre cet attachement viscéral au sport automobile dans la famille.
Pour l'anecdote Christophe Berteloot vient de terminer à la 2 ème place au scratch du dernier et très éprouvant  "Ypres Rally Regularity" sur sa Porsche 911 SC.
Pour l'anecdote toujours, que croyez-vous qu'il arrive pour le prochain "Legend Boucles de Bastogne" où s'alignera Guy Lenglaert sur sa Peugeot 104 ZS ? La réponse est toujours à chercher dans cette passion familiale puisque le copilote ne sera autre que Christophe Berteloot.

Pour la petite histoire, la photo ci-dessus de la Peugeot 104 ZS au volant de laquelle se trouve Guy Lenglaert a été prise au "Tour de l'Aisne 2017". Jusque là, rien que de très normal pour ce passionné de rallyes mais si l'on regarde de près, on s'aperçoit que le copilote est bien jeune. De toute évidence il a des gènes bien connus dans la famille et pour cause puisqu'il s'agit de Maxime Nantois, le petit neveu de Guy Lenglaert et arrière petit fils de ... Gilbert Berteloot.

En approfondissant l'enquête on peut aussi s'apercevoir que sur "Les Routes du Vexin 2011" Christophe Berteloot sur sa Porsche 914/6 de l'époque a enrôlé comme copilote un autre Berteloot en la personne de son fils Jean-Baptiste. Relevons que Christophe Berteloot a remporté en catégorie Expert le "Trophée Historique des Régions de France 2012" (THRF) qu'il a terminé dans ce même trophée à la 3 ème place en 2011 et à la 2 ème place en 2013.

Creusons, creusons toujours et nous pourrons apercevoir une charmante dame au volant de cette Porsche 924 dont le copilote est, cette fois, Christophe Berteloot. Bizarre, bizarre, cette affaire ! Qui est donc cette dame et cette pilote alignée au départ du " 1er Hauts-de-France Classic Tour 2017 " ? Ne cherchez pas trop loin, comme d'habitude piochons dans la famille. Il s'agit de Corinne Berteloot, la femme de Christophe.

Avançons encore avec cette photo prise lors de la "3ème Route des éoliennes" compétition comptant pour le "Trophée Cartographique des Hauts-de-France ". Bien sûr nous pourrions nous attarder sur la discussion de Christophe Berteloot avec Bernard Verstraete mais non, observons le troisième personnage de la photo un certain Arthur Vanbelle qui gagnera cette compétition en catégorie Expert avec comme copilote son beau-père ... Christophe Berteloot.


Et si l'on veut vraiment boucler la boucle de cette saga familiale nous ne pouvons pas passer sous silence le dernier maillon constitué par Arthur Vanbelle et sa femme Aurélie Vanbelle-Berteloot .... fille de Christophe qui étaient au départ de la 5 ème Rando Auto Rétro de la Haute-Somme d'août 2018 dans la superbe 2 Cv Citroën N° 58.




Vous l'aurez compris, si par hasard, comme la famille Berteloot l'a fait, vous croisez sur votre chemin Guy Lenglaert alias "Milo", le monsieur ci-contre à droite, attention il est sympa et attirant mais méfiez-vous : c'est  un contagieux. Il transmet un virus dont on ne connaît pas à ce jour l'antidote. Ce virus a pour nom "compétition automobile".








Légende : Les photos du haut sont celles de la Citroën GS que pilotait en 1982 aux « Boucles de Spa » Guy Lenglaert avec pour copilote Gilbert Berteloot, son beau père.
La photo couleur est prise au « gué de Barissart » et la noire et blanche dans « Clémentine ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre commentaire sera en ligne après validation de l'ARAR