samedi 25 novembre 2017

Déjà la 20 ème édition du Tour de l’Aisne Classic

Une petite visite s’imposait pour cette vingtième édition du Tour de l’Aisne Classic. Le plus ancien rallye de ce type en Picardie. Evidemment sur ce blog l’angle était tout trouvé puisque la Peugeot 104 ZS de Guy Lenglaert associé cette fois à Maxime Nantois était au départ.

Force est de constater que la petite sochalienne faisait presque tache parmi les 5 Alpine, les 20 Porsche mais aussi les Audi Quattro, Chevrolet Corvette, Alfa Roméo, Lancia, etc. Pourtant le verdict final fait de la Peugeot 104  ZS et de son équipage une sacrée épine dans les roues de ces fameuses reines du bitume en rallyes de navigation/régularité.

Cette édition du Tour de l’Aisne Classic se déroulait sur 2 jours dans le soissonais avec une étape de nuit et 63 voitures au départ. En cet automne avancé les petites routes étaient piégeuses pour les équipages venus de Belgique et de France. Parmi ceux-ci figuraient les grands spécialistes de la discipline qui affectionnent particulièrement la régularité et en l’occurrence ils pouvaient être comblés avec les 16 ZR au programme, le tout parfaitement structuré autour d’un classement en temps réel consultable par ceux qui avaient une connexion internet sur leur smartphone. 

Le sourire du jeune et expérimenté Maxime Nantois, copilote de Guy Lenglaert en dit long sur les performances de cet équipage face à la concurrence.

L'étape de nuit et une grande partie de celle qui la précédait ont été assez dantesques de part les conditions de navigation en cet automne.




S'il fallait tirer un coup de chapeau à un équipage, sans aucun doute ce serait pour Patrick Rojewski / Raphaël Denis sur leur Triumph TR3A de 1959.




La nuit et dans ces conditions climatiques il en fallait du courage pour participer à ce rallye avec vêtements adéquats et tous les stratagèmes possibles pour que les feuilles du road-book ne s'envolent pas sous l'éclairage de la lampe frontale. 

La nuit Jean-Philippe Wante à l'arrière de sa Chevrolet Corvette nous démontre ici ce que c'est que d'avoir une voiture "économique" en carburant.




Juste avant le départ de l'étape de nuit, séance nettoyage du pare-brise de sa Porsche pour Christophe Berteloot qui veut y voir clair. Cela lui permettra d'aller vite et même trop vite ce qui lui causera quelques petites mésaventures.


Les grand vainqueurs de cette 20 ème édition du Tour de l'Aisne Classic sont les belges Jean-Jacques Martens / Aswin Pyck sur leur Volvo PV 444 très optimisée et qui en a étonné plus d'un.


Une malencontreuse plaque signalant "Soissons" a anéanti tous les espoirs de conforter leur 2 ème place au général pour les membres de l'ARAR, Guy Lenglaert / Maxime Nantois sur la véloce Peugeot 104 ZS qui terminera à la 10 ème place au général sans oublier qu'elle a engrangée au passage 3 victoires sur les ZR 9 - 12 - 14 et 2 deuxièmes places sur les ZR 2 - 10. 
Dernière sortie 2017 pour la Peugeot 104 ZS : La Randonnée Cartographique Automobile organisée à Sangatte - Blériot-Plage, dans le cadre du Téléthon 2017, le samedi 2 décembre prochain.

Aucun commentaire: