dimanche 15 mai 2016

Ambiance : la logistique



Vous connaissez toutes et tous la célèbre Vénus de Milo, cette statue grecque faite de marbre à qui il manque deux bras et bien l'Amicale Rando Auto Rétro est heureuse de vous présenter la Françoise de Milo. Certes, elle n'est pas une statue encore moins de marbre, loin s'en faut, et elle possède 2 bras bien vaillants, certains même prétendent qu'elle doit bien en avoir quatre tant elle abat un travail énorme dans l'ombre de son mari le célèbre Milo ... qui n'est pas grec.
Une épreuve comme la PicarDeuche se prépare des mois à l'avance et Françoise en est la responsable logistique "bouffe" comme dirait Guy Lenglaert le chef d'orchestre de toute cette manifestation. Il a fallu préparer quelques jours auparavant les enveloppes des participants avec les bons pour repas, les cartes rallye, les documentations publicitaires pour la promotion de la Région et du site du circuit du souvenir. Pour cela Françoise a rameuté la famille, les voisins et les amis.




Quand on vous aura dit qu'il fallait préparer 320 petits déjeuners, 320 repas du midi et le buffet dinatoire du soir vous comprendrez que la tache était gigantesque pour Françoise et toute son équipe de bénévoles.
Dès potron-minet, bien avant que la première 2 cv se présente sur la ligne de départ, d'autres bénévoles sont venus à bout de la mise en place de l'arche Citroën des garages François.



Pendant ce temps dans l'espace Mac Orlan de Péronne l'estrade se parait des publicités des sponsors majeurs de l'épreuve mais aussi .....





.... des multiples coupes pour les vainqueurs des différentes catégories.



Les "munitions" en forme de doux breuvage ne manquaient pas, histoire d'étancher la soif de nombreux participants à la PicarDeuche.




Petit à petit l'effervescence commençait à poindre et les préposés aux formalités d'usage entraient en action.



100 voitures à plusieurs occupants par voiture cela fait du monde et inévitablement la queue pour les formalités s'allongeait.
Pour quelques novices, un minimum d'explications sur le déroulé de l'épreuve a été dispensé par des expérimentés.
Et sur le terrain, pendant l'épreuve, la sécurité était l'obsession de l'organisation de la PicarDeuche. Gilet jaune obligatoire pour de nombreux bénévoles qui ont été posté aux endroits potentiellement dangereux. Heureusement tout s'est déroulé impeccablement le long de la journée.



Guy Lenglaert accroché à son téléphone donne les dernières directives à une partie de son équipe.
Et comme il faut penser à tout, le désormais fameux car de l'Oiseau bleu est de la partie afin de véhiculer les VIP sur le parcours du circuit du souvenir qui était le fil conducteur de cette PicarDeuche.
Qui a dit qu'une 2 Cv ne tombe jamais en panne grave ? Panne qui nécessiterait un plateau pour la dépanner. C'est vrai mais le plateau mis à disposition de l'organisation par les Garages François a quand même eu son utilité.




En effet, la seule panne sérieuse de la journée était pour une Méhari.
Et comme dans toute compétition sympathique à l'image de la formule Touristique de la PicarDeuche ou pour la formule cartographique plus sportive, il faut bien départager les participants alors des contrôleurs de passage bénévoles étaient postés à des points stratégiques pour apposer leur signature sur la feuille de route des équipages.
Pour clore cette rubrique logistique de la PicarDeuche, l'ARAR tient à remercier vivement Monsieur le Maire de Hem-Monacu, Yves Carbonnaux et son épouse pour leur dévouement et leur aide à l'occasion de toutes les manifestations que l'ARAR organise.

Aucun commentaire: